87 joueurs suivis de près par la Ligue de football professionnel

87 joueurs de football professionnel se trouvent aujourd’hui dans la liste noire de la Ligue de football professionnel. Et pour cause, ils ont enfreint une règle d’or dans leur activité, l’interdiction d’effectuer des paris.

Des paris inattendus venant d’acteurs précis

L’événement a eu lieu un peu avant la moitié de l’année lorsque les journaux et diverses presses sportives ont parlé de la grande infraction que plusieurs footballeurs ont commise à l’encontre du règlement qui les lie à l’institution. En effet, ils ont été 87 à parier sur leur propre activité et ont été surpris en flagrant délit par les agents de la Ligue de football, de la section professionnelle.

Un président très exigeant sur le règlement

Le président du LFP a émis son mécontentement d’une manière officielle lors d’une déclaration sous micros et projecteurs. Il affirme ne pas pouvoir accepter un tel comportement de la part de ses joueurs quand ces derniers connaissent parfaitement le contenu de cette règlementation. Toutefois, le président a tenu à assurer l’intégrité des résultats des matchs sur lesquels les joueurs ont effectué leurs paris, en ayant analysé, d’une manière consciencieuse, les dossiers des joueurs concernés et les documents que l’autorité des jeux en ligne a pu recueillir sur les matchs.

Des mises relativement importants d’un joueur à un autre

Si les 87 joueurs ont commis la même erreur en misant sur des matchs de football, ils diffèrent par les montants des mises qu’ils ont effectuées. Effectivement, la situation générale a donné une moyenne de 20 euros dans leurs paris. Cependant, une petite minorité a quand même réalisé jusqu'à 500 euros pendant toute la période qui a précédé la découverte de leur participation à des paris. Ces derniers, en plus de ceux qui ont effectué des paris négatifs, ont été les plus sévèrement punis.

Amendes et sanctions graves ou non selon les cas

Le président de la LFP a tenu a préciser lors de sa déclaration qu’aucun des joueurs qui ont parié ne fait partie des grandes personnalités dans le domaine. 19 d’entre eux jouent pour la Ligue 1, 54 opèrent pour la Ligue 2 et 14 jouent en National. Quoi qu’il en soit, la sanction la plus sévère concerne une suspension, sanction effective à l’encontre des joueurs les plus parieurs. Ceux qui ont peu participé n’écoperont que d’une amende, mais une chose est sûre, tous ont été soumis à une longue séance de moralité.