Le nouveau régulateur de la loterie nationale irlandaise pourrait superviser toute l’industrie du jeu d’argent

Le Ministère des dépenses public déclarait que le nouveau régulateur de la Loterie National irlandais pourrait éventuellement être chargé de supervisé l'industrie des jeux d'argent à travers tout le pays.

Le Ministère déclarait qu'il s'inquiétait de la croissance rapide du l'industrie du casino dans la rue principale et des jeux d'argent en ligne. Brendan Howlin, l'homme à l'origine de cette reforme, s'était adressé au comité Oireachtas pour leur faire part de son intention de faire évoluer ce rôle de ce régulateur en régulateur général de l'industrie des jeux d'argent en Ireland. Cette reforme sera mis en place avec la prochaine loi qui vise à faciliter la vente de licence de loterie de l'Etat. Howlin déclare avoir discuté du sujet avec le Ministre de la justice, Alan Shatter, qui est actuellement entrain de commencer à écrire une loi pour règlementer l'industrie du jeu d'argent.

Il ajoutait : « Ce serait certainement mon opinion et l'opinion du ministre de la justice que le régulateur de la loterie ait un œil pas seulement sur la loterie mais sur les jeux d'argent en général ». La loi qui abrogera l'actuelle National Lottery Act, a été soi-disant conçue pour remplacer également les règlementations des ventes en ligne.

Un concours pour recommencer la prochaine licence sera organisé une fois que la loi sera approuvée au quorum nécessaire pour offrir une licence d'activité de 20 ans en échange d'un montant symbolique. Selon Howlin, de la vente serait marqué par la proposition en faveur de l'hôpital national pour les enfants qui leur aurait couté près de 250 millions de dollars.

Cependant, certains affirment qu'il n'y a aucune garantie quant à l'exclusivité des fonds accordés au projet hospitalier. Howlin assure qu'il a reçu le soutient de la troïka de l'Union Européenne pour que la vente de licence de loterie soit séparé des ventes aux enchères des biens de l'Etat.